HORLOGE BIOLOGIQUE : Chef d’orchestre de notre métabolisme

La perturbation des cycles éveils/sommeils (ou cycles circadiens) peut sérieusement affecter la santé humaine. 

Elle est associé à un risque plus élevé de diabète de type 2, de maladies cardiaques ou autres maladies métaboliques (tel que le surpoids ou les problèmes de foie). Cela peut expliquer, en partie, pourquoi les rythmes circadiens altérés chez les personnes qui font le travail par quarts est associé à des troubles métaboliques.

Un moment pour manger gras, un moment pour manger sucré , un moment pour dormir ? : Les recherches avancent mais nous n’en savons pas encore assez pour déterminer l’emploi du temps idéal ou la répartition idéale de nos aliments tout au long de la journée. Ce que nous savons c’est que manger quand le métabolisme de votre corps dort est une bonne façon de prendre des kilos rapidement et d’augmenter votre risque de développer plusieurs maladies.

Sources:

  1. PNAS 2012; published ahead of print March 19, 2012, doi:10.1073/pnas.1118726109 “Coordination of the transcriptome and metabolome by the circadian clock” et via UC Circadian rhythms have profound influence on metabolic output
  2. Purdue University « Red wine, fruit compound could help block fat cell formation » et Journal of Biological Chemistry 2012 287: 11566-11578. “Piceatannol, Natural Polyphenolic Stilbene, Inhibits Adipogenesis via Modulation of Mitotic Clonal Expansion and Insulin Receptor-dependent Insulin Signaling in Early Phase of Differentiation”
  3. Genes and Development April 1, 2012 26: 657-667 « Rev-erbα and Rev-erbβ coordinately protect the circadian clock and normal metabolic function”

Commentaires