DIABÈTE

COMPRENDRE LE DIABÈTE


> Connaître la maladie
> Les complications possibles
> Le traitement
> Améliorer sa glycémie, son bilan lipidique et sa tension avec les diététiciennes NUTRI’FAZ

 

> CONNAITRE LA MALADIE

Le diabète est caractérisé par un taux de sucre élevé dans le sang et est dû à un manque d’insuline ou à une inefficacité partielle ou totale de celle-ci.
L’insuline est une hormone « clé » fabriquée par le pancréas. Sans cette « clé », le sucre (glucose) qui arrive dans le sang après un repas y reste emprisonné. En fait, l’insuline permet le passage au sucre, du sang vers les cellules, les tissus et les muscles afin qu’il puisse être utilisé par ceux-ci comme source d’énergie.

2 types de diabète :

Diabète type I : caractérisé par un pancréas qui ne sécrète plus du tout d’insuline. Il se déclare en général tôt dans l’enfance. Le recours aux injections d’insuline est obligatoire.

 Diabète type II : caractérisé par un pancréas qui ne sécrète plus assez d’insuline ou une résistance des tissus à celle-ci. Autrement dit, la « clé » se grippe et ne permet plus l’ouverture de la porte afin que le sucre passe du sang vers les cellules, tissus et muscles. Il se déclare en général chez les personnes plus âgées (après 40 ans) mais peut également se déclarer chez les enfants ou adolescents en surpoids ou obèses. Des mesures diététiques peuvent parfois suffirent à régulariser la glycémie mais le plus souvent, le médecin prescrit des hypoglycémiants oraux. A terme, si ces médicaments ne sont plus efficaces, on peut avoir recours à l’insuline.

> LES COMPLICATIONS POSSIBLES

Il est très important de maintenir le plus possible vos glycémies entre 0.7 et 1.10g/L à jeun et moins de 1.40g/L après un repas, afin de prévenir les complications du diabète. Il y en a 4 principales:

  • la rétinopathie (atteinte des yeux),
  • la néphropathie (atteinte des reins),
  • la neuropathie (atteinte des nerfs),
  • les maladies cardio-vasculaires.

Les complications n’apparaissent pas tout de suite. Une personne diabétique peut rester « asymptomatique » pendant des années. L’excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) fait des dommages avant même qu’on s’en aperçoive en attaquant principalement les petits vaisseaux sanguins de différents organes (l’œil, le rein, etc.) et les nerfs (perte de sensibilité notamment au niveau des pieds). De plus l’hyperglycémie accélère d’artériosclérose (durcissement et épaississement des artères) pouvant provoquer un infarctus si les artères du cœur sont touchées ou un AVC si les artères du cerveau sont touchées.

> LE TRAITEMENT

L’objectif du traitement est de ramener la glycémie à un taux normal pour éviter les complications. Le traitement diffère selon le type de diabète.

 Diabète type I : La base du traitement est l’insuline dont la dose est adaptée en fonction des glycémies. On peut également ajuster la dose d’insuline en fonction de la quantité de glucides consommée au cours du repas ou en prévision d’une activité physique.

 Diabète type II : Comme le corps utilise mal l’insuline, il faut avoir souvent recours à des hypoglycémiants oraux. Chez le diabétique de type II, l’hyperglycémie est souvent accompagnée de troubles du métabolisme des lipides tels que ↑cholestérol, ↑triglycérides. Il est important de savoir toutefois que le fait de diminuer son tour de taille en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant équilibré peut permettre un retour à  la normale de la glycémie, du taux de cholestérol et de triglycérides.

> AMÉLIORER LA GLYCÉMIE, son bilan lipidique et sa tension avec les diététiciennes NUTRI’FAZ :

  1. Analyse des habitudes alimentaires, des habitudes de vie
  2. Identification de ce qui a pu être à l’origine du mauvais contrôle glycémique, du bilan lipidique perturbé et/ou de la tension élevée
  3. Plan personnalisé Nutri’faz Facile, Accessible et Zen à mettre en application sans tabous, ni interdits
  4. Outils pour vous aide à mettre en place une alimentation qui améliorera votre glycémie, votre bilan lipidique et votre tension
  5. Une approche utilisant des outils modernes et interactifs (site internet, documents vulgarisés, fiches recettes, modèles d’aliments pour faciliter l’apprentissage des équivalences FAZ…)
  6. Soutien à long terme avec coaching personnalisé par une équipe de diététiciennes motivantes et motivées vous permettant de passer à l’action et d’entrer dans une démarche motivante vers un mieux-être.
  7. Réponse à toutes vos questions :

>      Identifier les aliments contenant des glucides
>      Assurer une bonne répartition des glucides tout au long de la journée
>      Comment calculer les glucides de façon simple
>      Contrôler ses glycémies
>      Que faire lors d’hypoglycémie
>      Desserts pour diabétique / substituts de sucre
>      L’indice glycémique et/ou les fibres
>      Lire les étiquettes
>      Bien manger au restaurant
>      Complications du diabète
>      Mieux gérer ses signaux de faim et de satiété
(faim dans la tête ou dans le ventre?)
>      L’importance d’une alimentation équilibrée
>      Astuces pour réduire les apports en graisses dans l’alimentation
>      Bonnes graisses vs mauvaises graisses
>      L’activité physique chez le diabétique
>      L’acidose diabétique et l’état hyperosmolaire
>      Voyages, changements d’horaire, jours de maladie
(pour diabétiques avec médicaments)

 

> LIENS

http://www.afd.asso.fr/

 

Commentaires