SURPOIDS ENFANT/ADO

PROBLÈMES DE SURPOIDS CHEZ L’ENFANT ET L’ADOLESCENT

enfant

>
En savoir plus sur la proportion d’enfants en surpoids en France

> En savoir plus sur les causes
> En savoir plus sur les conséquences
> L’adolescence
> Régime : attention DANGER!
> L’approche NUTRI’FAZ adaptée aux enfants/ados


> QUELQUES CHIFFRES SUR LES ENFANTS EN SURPOIDS EN FRANCE :

1 enfant sur 6 est obèse
Il y a 18% d’enfants en surpoids
Il y a 3,5% d’enfants obèses

De nombreux réseaux se sont mis en place, en France, pour aider les familles à surmonter cette difficulté.

L’association POIPLUME prend en charge 6 consultations diététiques sur 2 ans pour les enfants de Metz Métropole et des communes environnantes dans un rayon d’environ 30-40 km
www.poiplume.com

Calcul IMC : IMC = Poids / (Taille en m)2

Poids en Kg
(Taille en m)2

En général, le surpoids chez l’enfant ne se voit pas forcément à l’œil nu. Pour détecter tôt le risque d’obésité ou établir son diagnostic, votre médecin ou pédiatre doit mesurer et peser votre enfant tous les ans pour suivre l’évolution de son IMC (indice de masse corporel). Cet IMC doit être reporté sur la courbe de corpulence figurant dans son carnet de santé. Cela n’a pas été fait? Pas de panique! Utilisez le tableau ci-après pour le calculer et reporter le point sur la courbe.

 

Le rebond d’adiposité précoce

Un rebond d’adiposité précoce est un véritable signal d’alarme du risque d’obésité infantile ! Plus le rebond est précoce (avant 6 ans), plus le risque de devenir obèse est élevé.

Normalement, la courbe de corpulence monte jusqu’à l’âge de 1 an pour s’inverser et redescendre jusqu’à l’âge de 6 à 7 ans et remonter ensuite jusqu’à l’âge adulte…

Le rebond d’adiposité physiologique survient vers 6-7 ans. Il est donc normal que votre enfant paraisse mince jusqu’à cet âge et qu’il “s’étoffe” par la suite. Si votre enfant n’a pas tendance à s’affiner entre 1 et 6 ans, il est peut-être en rebond d’adiposité précoce. Il faut tracer sa courbe pour le constater.

> PRINCIPALES CAUSES DE LA PROGRESSION DE L’OBÉSITÉ INFANTILE EN FRANCE

Les enfants dont les parents sont obèses ont plus de chance de le devenir à leur tour mais ceci n’explique pas tout.

Nos enfants :

> sont plus sédentaires
> manquent d’activité physique. Elle a été remplacée par des activités plus sédentaires comme la télé et les consoles de jeux
> subissent nos nouveaux comportements familiaux, de nouveaux modes de vie où le temps du repas convivial est souvent remplacé par des temps de grignotage individuel, ne favorisant pas une alimentation saine et équilibrée.


> CONSÉQUENCES DE L’OBÉSITÉ CHEZ LES ENFANTS

A court terme:

> Problèmes articulaires (genou valgum, prédisposition aux entorses de la cheville…)
> Troubles métaboliques et cardio-vasculaires (augmentation de la pression artérielle, anomalie des lipides sanguins, résistance à l’insuline)
> Troubles respiratoires (dyspnée à l’effort, ronflement, apnée du sommeil)

A moyen et long terme:

> Une mauvaise estime de soi
> La persistance de cette obésité à l’âge adulte avec des risques accrus de mortalité précoce liés aux complications cardio-vasculaires


> L’ADOLESCENCE

Les besoins nutritionnels des adolescents sont d’abord conditionnés par le pic de croissance qui se produit à la puberté. En 5 ans le poids double et pendant quelques années l’enfant grandit de 8 à 12 cm par an. Les apports nutritionnels augmentent considérablement pour atteindre voire dépasser les apports conseillés aux adultes, et les risques de déséquilibre alimentaire sont très importants.

L’adolescence est une période de grand changement de comportements à tous les niveaux, y compris alimentaires. Il est donc important d’encourager de bonnes habitudes alimentaires et la pratique régulière d’une activité physique.

> RÉGIMES RESTRICITIFS : ATTENTION DANGER!

Il faut intervenir sans nuire chez les enfants et adolescents. Les régimes restrictifs sont donc à bannir car d’une part, il y a trop de risques de carences nutritionnelles et d’autre part, un régime draconien pourrait les faire basculer dans les troubles du comportement alimentaire.

> L’APPROCHE NUTRI’FAZ ADAPTÉE AUX ENFANTS/ADO

  1. Analyse des habitudes alimentaires, des habitudes de vie
  2. Identification de ce qui a pu être à l’origine de la prise de poids
  3. Plan personnalisé Nutri’faz Facile, Accessible et Zen à mettre en application sans tabous, ni interdits
  4. Outils pour vous apprendre à gérer les « extras » comme les sucreries, les gâteaux, le chocolat, les bonbons, etc.
  5. Une approche utilisant des outils modernes et interactifs (site internet, documents vulgarisés, fiches recettes, modèles d’aliments pour faciliter l’apprentissage des aliments FAZ…)
  6. Soutien pour toute la famille à long terme avec coaching personnalisé par une équipe de diététiciennes motivantes et motivées vous permettant de passer à l’action et d’entrer dans une démarche motivante vers un mieux-être.

Selon l’âge de l’enfant, l’éducation nutritionnelle est adaptée afin que vous puissiez proposer à vos petits une alimentation équilibrée sans avoir l’impression de trop le « priver ». Pour les plus grands, l’éducation vise à rendre l’enfant autonome et responsable dans ses choix.

*Votre enfant de 2-12 ans peut bénéficier d’un suivi plus complet et partiellement financé dans le cadre de certains réseaux de prise en charge de l’obésité infantile. Voir www.poiplume.com

 

Commentaires